Ce blog est dédié au matériel et à l'équipement médical. Les fabricants et distributeurs bénéficient d'une plateforme dédiée afin de mettre en avant leurs produits. N'hésitez pas à nous contacter pour en connaître les modalités.

Contactez-nous

Stérilisation : le protocole

Tout matériel réutilisable en médecine doit être stérilisé et respecter un protocole.

Les besoins en stérilisation sont différents en fonction de l’activité du praticien, du nombre d’éléments à stériliser, de la grosseur des éléments, du nombre de spécialistes au sein d’un cabinet. En fonction de tous ces critères, les spécialistes optent pour des solutions qui répondent au mieux à leurs besoins, en termes d’efficacité et de budget.

 

Les différentes phases

Le prétraitement ou la pré-désinfection

Le matériel réutilisable doit obligatoirement être mis à tremper par immersion totale après chaque utilisation. Cette immersion se fait dans un bain de produit détergent, désinfectant en respectant la dilution et le temps de trempage préconisé par le fabricant de chaque produit ou pour une stérilisation plus poussée avec un autoclave. Un rinçage abondant à l’eau est obligatoire par la suite.

 

Le nettoyage

Cet action est obligatoire pour tout le matériel en inox neuf avant la première utilisation et la mise en service.

Cette phase peut se réaliser en machine à laver, par l’utilisation d’un bac à ultrason ou bien par un  nettoyeur-désinfecteur automatisé pour gagner du temps et de l’énergie (suivant les recommandations du fabricant).  Il est important de démonter préalablement le matériel (si besoin) pour que toutes les surfaces soient nettoyées, de manière à enlever toutes les matières organiques.

Le nettoyage combine 4 facteurs : l’action chimique (détergent), l’action mécanique (brossage), la température et le temps. Ce nettoyage est alors suivi d’un rinçage abondant à l’eau et d’un séchage soigneux.

Le séchage consiste à essuyer avec un support non-tissé ou un textile à usage unique non pelucheux. Cette étape évite la corrosion et la prolifération des éléments.

Il est primordial de vérifier par la suite, la propreté et la fonctionnalité des éléments à stériliser.

 

Différentes méthodes de nettoyage sont employées selon le risque d’infection (non-critique, semi-critique, critique). Il existe la décontamination (produits chimiques), la pasteurisation (eau chaude) ou encore les rayons UV.

 

Le conditionnement

Cette phase vise à préserver l’état stérile. Elle doit être compatible avec le mode de stérilisation.

Il est nécessaire de procéder à l’inspection des produits et de l’emballage. En effet, ce dernier doit permettre la pénétration de l’agent stérilisant et maintenir la stérilité des instruments une fois le processus terminé.

 

La stérilisation

La stérilisation est très variable selon les besoins, le volume et l’usage souhaité.

Différents méthodes sont alors possibles, selon les recommandations du fabricant du matériel et de l’activité du praticien :

La méthode de vapeur sous pression (autoclave) est utilisée pour le matériel résistant aux vapeurs élevées. C’est une solution très fiable et facile à maîtriser.

La chaleur sèche est utilisée pour les objets résistants à des températures de 200°C, elle suppose dont un temps de stérilisation plus long que la première.

La chaleur chimique pour le matériel thermosensible (≤ 60°C).

Puis la stérilisation rapide pour le matériel résistant à des températures élevées. Cette méthode est utilisée uniquement en cas d’urgence, pour des utilisations immédiates, sans emballage préalable.

 

Le stockage

Le matériel, étiqueté, est stocké dans un endroit propre et sec.

 

Sélection pour la stérilisation du matériel médical : 

Autoclave à vapeur d’eau Classe B E9 Med – 18L – EURONDA

Autoclave à vapeur d'eau Classe B E9Cet autoclave permet de stériliser des objets pleins, creux, poreux, emballés ou non, grâce à la vapeur d’eau. Ce système est un des meilleurs moyens de stériliser le matériel médical.

Destiné aux spécialistes, il est équipé d’une imprimante permettant l’impression sur papier thermique des différents cycles, pour bien surveiller la stérilisation des éléments.

Il est équipé également d’un écran de contrôle pour choisir le cycle, de 3 plateaux ajustables selon le type d’éléments à stériliser, et un réservoir d’une capacité de 4 litres d’eau.

Thermosoudeuse – MIDMARK

Thermosoudeuse MIDMARK

 

 

Cet appareil permet de sceller les sachets et gaines de la stérilisation avant leur passage à l’autoclave. La soudure est homologuée 12mm de largeur. Cet appareil fonctionne sur secteur et contient des porte-rouleaux eescamotables

 

Gaines de stérilisation pour autoclave

Gaines de stérilisation pour autoclave

 

 

Ces gaines de stérilisation comportent une face transparente et une face papier. Elles sont facilement pelables et contiennent un témoin de stérilisation.

Il s’agit d’un rouleau de 200m à chaleur humide.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What Do You See?