Ce blog est dédié au matériel et à l'équipement médical. Les fabricants et distributeurs bénéficient d'une plateforme dédiée afin de mettre en avant leurs produits. N'hésitez pas à nous contacter pour en connaître les modalités.

Contactez-nous

Les bienfaits de la luminothérapie à l’approche de l’hiver

La luminothérapie, également nommée photothérapie, est une méthode médicale douce, qui influence la sécrétion hormonale de manière à réguler le rythme biologique et à favoriser un rythme de vie équilibré et régulier.  Son principe est simple, il suffit de s’exposer, de préférence le matin, face à une lumière spécialisée pour la luminothérapie. Il est possible d’avoir recours à cette méthode chez soi, ou bien auprès d’un spécialiste.

En fonction du trouble à réguler, les séances sont plus ou moins longues et la densité de la lumière plus ou moins forte. Elle présente de nombreux avantages.

Quels en sont les domaines d’application ?

Infections cutanées

Elle peut soulager de nombreuses maladies dermatologiques telles que l’acné, les allergies, l’eczéma, le psoriasis, l’urticaire…

La dépression hivernale et chronique

De nombreuses personnes (1 personne sur 5) sont affectées émotionnellement par l’arrivée de l’hiver. Les journées étant plus courtes et le soleil moins présent, les dépressifs saisonniers sont tristes et irritables. De nombreuses expériences ont alors démontré que la luminothérapie est une solution efficace pour redonner le sourire.

La dépression chronique provoque un dérèglement des neurotransmetteurs du cerveau et de l’organisme pouvant apporter plusieurs symptômes (anxiété, agressivité, impatience, irritabilité, agitation, panique, troubles du sommeil). La luminothérapie est un antidépresseur naturel qui permet de récupérer les neurotransmetteurs tels que la dopamine, la noradrénaline ou la sérotonine, favorables au bon fonctionnement de l’organisme.

Lampe de luminothérapie Mini Day Light - LBS MEDICAL

Lampe de luminothérapie Mini Day Light – LBS MEDICAL

Le manque de concentration

Le manque de soleil et de lumière mettent le cerveau en hibernation pouvant alors provoquer une productivité difficile et moindre durant la journée de travail. Il est alors possible de trouver dans certains bureaux, comme traitement principal, des équipements de luminothérapie pour accroître la sérotonine.

La fatigue chronique

Le syndrome de fatigue chronique apparaît dans le cas de plusieurs maladies ou avec le stress, et plus particulièrement chez les femmes. La relaxation et le sport peuvent remédier à ce phénomène, mais la luminothérapie apparaît également comme un remède efficace en apportant une sensation de bien-être, de motivation et de vitalité sur le long terme.

Différents troubles de l’organisme.

Les troubles liés à l’informatique peuvent être modéré avec la luminothérapie. En effet, la sollicitation importante des yeux avec les appareils informatiques déclenche une fatigue visuelle conséquente. Une utilisation importante d’un ordinateur, même avec une luminosité moindre, provoque l’irritation et la sécheresse des yeux. Les lumières de luminothérapie peuvent alors apporter une solution efficace contre cette fatigue, permettant une distribution appropriée, indirecte et saine de la lumière.

Lampe de luminothérapie Mesa Mega Bright avec variateur - INNOSOL

Lampe de luminothérapie Mesa Mega Bright avec variateur – INNOSOL

Les troubles du sommeil qui touchent beaucoup de personnes notamment à cause d’un décalage horaires, d’insomnies ou encore d’un sommeil perturbé peuvent se résoudre avec la luminothérapie. Cette dernière aurait en effet une action directe sur la production de mélatonine (hormone du sommeil). Cette méthode permettrait ainsi de retrouver un sommeil réparateur et de l’énergie.

Les troubles de la sexualité dus à un dérèglement du système hormonal peuvent parfois conduire à un traumatisme ou une impression de sursis. La luminothérapie peut alors une alternative efficace pour ce genre de problèmes.

 

Il est important de noter que cette méthode ne présente pas de risques, toutefois elle ne peut pas suppléer à une ordonnance médicale prescrite par un médecin, notamment dans le cas d’affection cliniquement diagnostiquées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What Do You See?